Welcome to Evently

Lorem ipsum proin gravida nibh vel veali quetean sollic lorem quis bibendum nibh vel velit.

Evently

Stay Connected & Follow us

Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2018

Un budget pour une Sécurité sociale solidaire et moderne

Les député.e.s du groupe « La République en Marche ! » saluent l’adoption large en première lecture du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour l’année 2018.

Mardi 31 octobre 2017, les député.e.s ont adopté à une large majorité le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 (354 voix pour, 192 voix contre, 13 abstentions).

Pour Richard Ferrand, président du groupe « LaREM ! » : « En une semaine, nous avons adopté avec une majorité conséquente trois textes budgétaires majeurs : le PLF, le PLFSS et le projet de loi de programmation budgétaire pour le quinquennat. C’est l’illustration de la qualité du travail parlementaire effectué afin de proposer aux Françaises et aux Français des choix audacieux, efficaces et solidaires, à l’image de mesures fortes dans ce PLFSS qui soutiennent les familles monoparentales et les retraités modestes. »

Selon Olivier Véran, député de l’Isère et rapporteur général de la commission des Affaires sociales : « Plus de 40h de débats en hémicycle et 900 amendements examinés auront permis aux parlementaires de se saisir des avancées importantes contenues dans ce premier budget de la sécurité sociale du quinquennat, le tout dans un climat constructif. »

Pour Brigitte Bourguignon, députée du Pas-de-Calais, présidente de la commission des Affaires sociales, estime que « ce PLFSS concilie exigence économique et progrès social. Il s’inscrit dans le temps long et amorce l’adaptation de notre modèle social aux exigences du XXIe siècle, tout en assurant le même niveau de protection sociale. »

Le PLFSS reprend des mesures fortes du projet de transformation porté par le Président de la République et la majorité, telles que l’adossement du RSI au régime général, une mesure très attendue par les indépendants ; la baisse des cotisations en contrepartie de la hausse de la CSG qui apporte un gain de pouvoir d’achat pour les salariés et 75% des indépendants ; la hausse progressive du tabac avec un paquet de cigarette à 10€ d’ici 2020.

Pour Thomas Mesnier, député de Charente et responsable du texte pour le groupe LaREM : « Le PLFSS a considérablement été enrichi en séance. Nous avons notamment pris un engagement fort pour la lutte contre l’obésité via un amendement sur la fiscalité des boissons sucrées, qui a recueilli le consensus de tous les groupes, preuve du dialogue constructif entre la majorité et l’opposition sur ce texte. »

Les députés LaREM restent mobilisés dans le cadre de l’examen du budget et s’apprêtent à examiner dans les prochaines heures la seconde partie du projet de loi de finances pour 2018.